Eliminer la douleur ?

Tous les thérapeutes et les médecins sont d’accord là dessus. Et surtout la spiritualité qui tend elle à l’absolue vérité, l’élimination de l’ego usurpateur de la vraie identité. Ce qui amène définitivement l’élimination de la souffrance.

Qu’est-ce la douleur ?

N’est-elle pas une couleur dans le spectre des émotions ? N’a-t-elle pas elle aussi une raison d’être, comme la joie ?

L’amour anéantit-il toute souffrance chez l’être ? Que du contraire, l’amour est une vague émotionnelle puissante ayant aussi comme réalité son reflux.

Toute chose dans l’existence a son plus et son moins. Les deux sont indissociables. La naissance est le début d’un chemin menant à l’inéluctable fin qu’est la mort. Chaque inspire est suivi d’un expire. Chaque événement apporte son lot de réjouissance et de tristesse. Rien n’est blanc ou noir. Toute est nuance entre deux extrêmes. 

Toute chose existe car elle a une place particulière. Toute être humain naît car il a une place unique et singulière. Toute émotion arrive pour exprimer une couleur de l’âme. Toutes les émotions sont les bienvenues. Rien ne sert à rien. Tout a un esprit dans l’existence. Les émotions font parties de l’expression de l’âme. Il n’y a rien à éliminer.

Cependant, il ne faut pas vous y accrocher. C’est ce qui amène la maladie. Toute chose a une fin.  Tel les flots du fleuve coulent vers la mer. Où est passée l’eau qui était en amont ? Existe-t-elle en tant qu’eau ou ne la nommons-nous pas source, rivière, fleuve, mer, océan,… Qui est-elle ? Où est-elle partie ? Se connaît-elle ? Souffre-t-elle ?

Ainsi vous l’aurez compris, ne souffre que celui qui se reconnaît, celui qui se reflète dans l’eau de la vie, celui qui a une identité. Mais c’est aussi lui qui jouit de la vie, de son existence.

La spiritualité mène l’être existant sur un chemin qui lui fait perdre son identité pour embrasser la conscience et s’identifier à elle, pour s’y fondre. Ainsi, plus d’identification à la personne (ego historique), plus de souffrance.

La psychologie va tenter de vous faire comprendre pourquoi vous souffrez. Sans pouvoir l’éliminer. Ce n’est pas son rôle. Elle essayera d’aller grâce à votre esprit jusqu’aux racines du mal. Qu’est-ce qui a fait que cette douleur persiste.

Les thérapeutes du corps (médecin, holistique) vont tenter de faire disparaître la douleur physique. Ceux qui iront jusqu’à la source du « mal » pourront obtenir des résultats durables. Mais la plupart du temps, l’être en souffrance ne connaît pas l’origine de sa douleur, ainsi il répète indéfiniment les mêmes blessures.

La souffrance n’est pas obligatoire. Elle n’est pas un passage obligé pour comprendre la vie. Certaines personnes traversent l’existence sans trop de heurts. Et d’autres au contraire n’arrêtent pas de contacter en eux des blessures qui ne se ferment jamais.

Tout est réel. Rien n’est faux. Vous êtes uniques. N’oubliez pas. Rien n’est bien ou mal.

Chacun doit trouver le sens de son existence. Sa place particulière et singulière. Tout est mouvement tout le temps. La joie et la souffrance font partie d’une seule et même réalité. Rien n’est bon ni mauvais. Tout est à expérimenter si vous le désirez. Mais que désirez-vous ? Le savez-vous ? Vous êtes-vous jamais posés la question : Qui suis-je ? Qu’est-ce que je veux ? Pourquoi suis-je là ? 

Soyez vrais quoi que vous ressentiez.
Soyez en paix avec vous-mêmes.

Xanthippe Lazaridis
5 avril 2020


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.